GAGNER DE L'ARGENT PAR UNE REDACTION WEB EFFICACE : POUR LES DEBUTANTS.

Rédiger pour le web n'est pas une chose aussi simple qu'il n'y paraît. Ce qui fait que vous allez vous distinguer de la concurrence, surtout à vos débuts, va être votre capacité à produire net et clair.

Je vous donne dans cet article les 5 règles cardinales qui vont rapidement faire de vous un rédacteur web recherché  et donc pouvoir toucher de plus en plus de nouveaux clients, pour in-fine gagner en chiffre d'affaire.

LA PRISE DE NOTES

  • Notez rapidement vos pensées dans un brouillon, dans une application dédiée de votre smartphone comme EVERNOTE par exemple.
  • Préciser les détails lorsque vous avez structuré le message que voulez passer.

L'ÉCRITURE DE VOTRE INTRODUCTION

Vous entendrez souvent que l'introduction est le dernier paragraphe à rédiger. Je fais exactement le contraire, après avoir déterminé l'architecture de mon article. J'accorde à cette partie une importance capitale car c'est à ce niveau que votre lecteur va accrocher ou non, qu'il va quitter votre site ou non.

L'ÉCRITURE ET LE FORMATAGE 

Quand votre texte est monté, il faut porter votre attention sur sur un point : la présence des virgules. Les virgules que l'on distille à loisir, empêchent à vos phrases d'être concises et claires. Ne tombez pas non plus à l'excès, dans la situation inverse.

Les phrases courtes sont à privilégier. 

Faites vos articles avec des paragraphes courts qui reprennent chacun une idée, un argument. Le multi-idées par paragraphe, n'est pas recommandé. Par contre vous pouvez utiliser autant que vous le souhaitez : les puces, les citations, les listes numérotées et bien entendu les images, les vidéos.

LA RÈGLE DU METTRE EN GRAS

Vous pouvez utiliser le gras pour mettre en évidence certaines phrases/mots-clés en particulier sur des articles longs. En faisant de la sorte, vous capter l'attention du lecteur. Attention néanmoins à cet effet pervers, que l'on retrouve particulièrement chez les débutants : la profusion du gras qui dans ce cas peut nuire à l'ensemble de votre production.

LA TONALITÉ

Vous devez éviter les jargons et babillages inutiles, les mots creux qui sont faits uniquement pour remplir. Au delà de faire des mots en plus pour l'aspect économique de la chose, évitez un habillage trop appuyé.

Définissez votre propre style, vos lecteurs s'y habitueront et s'en délecteront in-fine. Soyez différents, car la monotonie de ton des posts tue lentement la rédaction web alimentaire.

LA LECTURE ATTENTIVE DES CONSIGNES

La commande prise en compte, vous allez vous retrouver face à des consignes pas toujours précises, pas toujours pertinentes, pas toujours limpides. Vous voyez où je veux en venir ?

Deux méthodes à privilégier :

  • le surlignage pour les passages importants.
  • soit la prise de note sur une application tablette ou simplement sur un bloc-note.

J'ai ainsi toutes les informations importantes pour rédiger mon poste devant mes yeux.

Quand j'ai pris en compte une consigne, je la coche.

Si le client, cela arrive parfois, vous fournit un texte qu' il a pu voir sur la toile et dont il aime particulièrement son style, son approche didactique ou autre : tenez en compte car vous comprendrez mieux ainsi ce qu'il souhaite vraiment.

Allez hop, on s'envole pour la recherche, une partie très intéressante de votre travail.

Si vous accrochez avec la langue anglaise, faites des recherches dans cette langue. Elle fournit bien plus d'information que dans notre chère langue nationale. Si vous percutez moins sur la langue de Shakespeare, utilisez Google Traduction : c'est un bon compromis. Copiez/collez les éléments importants de vos recherches et mettez les dans un brouillon. Vous n'aurez plus qu'à trier et vous en inspirer.

L'ORDONNANCEMENT DE VOS IDÉES 

Après avoir compilé les informations relatives à votre article, éliminez les idées redondantes.

Reformulez votre texte pour qu'il soit le plus synchrone possible avec le style que vous avez adopté, aux consignes que vous avez reçu de votre client.

Vous pourrez ainsi sortir un texte unique qui vous appartient.

Comprenez bien ce vous écrivez, même sur un texte technique. Si vous ne comprenez pas bin ce que vous écrivez, vous aurez du mal à faire passer une information ou un message.

Avec le temps, vous pourrez écrire sur n'importe quel sujet. C'est le fruit de la polyvalence et donc du savoir-faire essentiel du rédacteur web.

Enfin, si vous voulez être respecté, respectez aussi les autres. Donc, pas de plagiat, d'autant que la plupart de vos clients peuvent consulter des applications anti-plagiats comme POSITEO.COM.

RELECTURE DE VOTRE PRODUCTION

Que devez-vous vérifier :

  • les mots-clés que vous avez choisi. Pour ma part, j'utilise : UBERSUGGEST.
  • les titres.
  • les sous-titres.
  • le nombre de mots.
  • la structuration générale de votre texte.
  • Evitez soigneusement les reformulations de mots : utilisez les synonymes. Pour ma part, j'utilise le dictionnaire : "Trouvez le bon mot" aux Éditions de poche du : Le Petit Robert.
  • Attention également bien sur à l'orthographe, la syntaxe, la typologie. J'utilise pour ma part ANTIDOTE.

Voilà, vous pouvez partir à l'aventure de vos premiers textes, de vos premières productions. Bon vent !

Nous parlerons dans un prochain article de l'atout SEO pour vos premiers écrits !

A bientôt sur #MY REDAC BLOG !